Comment reconnaître une marque de mode éthique ?

Comment reconnaître une marque de mode éthique ?

Une marque de mode éthique fabrique des vêtements en respectant des valeurs comme le respect de l'environnement et des êtres humains. Ces marques prennent des engagements éco-responsables qui les différencient des marques de vêtements standard.

Les valeurs communes des marques de mode éthique

Pour être éthique, une marque de mode doit respecter certains engagements. Ils peuvent varier selon les marques et leur positionnement, mais certains engagements sont incontournables.

Si vous ne les retrouvez pas chez une marque qui se revendique éthique, il y a de grandes chances que ça soit du greenwashing. Autrement dit, une communication trompeuse destinée à faire croire au consommateur que cette marque est éco-responsable, mais sans respecter de valeurs particulières.

Les engagements incontournables d'une marque éthique :

  • utilisation de matières éco-responsables ;
  • fabrication locale ;
  • bonnes conditions de travail dans les ateliers de confection ;
  • durabilité des produits.

Ces valeurs représentent le socle minimal à respecter pour une marque éthique. Nous verrons ensuite les autres engagements des marques qui s'engagent davantage dans le "mieux consommer".

Mode éthique et environnement

Utilisation de matières éco-responsables

Une matière peut être plus ou moins polluante à produire. Par exemple, un kilogramme de polyester n'aura pas la même empreinte écologique qu'un kilogramme de chanvre.

Le polyester, matière textile synthétique fabriquée à partir de pétrole, a une empreinte carbone particulièrement néfaste pour la planète. C'est la raison pour laquelle on lui préfèrera à minima du polyester recyclé. Et surtout des matières naturelles comme la laine par exemple, pour fabriquer nos Bonnets chauds.

Le chanvre est à, l'inverse l'une des meilleures matières textiles au monde d'un point de vue écologique. Sa culture nécessite peu d'eau, pas de pesticides et préserve ainsi les sols et la biodiversité. De plus, sa composition 100% naturelle la rend facilement biodégradable et compostable. On peut également citer le lin qui a les mêmes avantages et qui est parfait pour créer des chemises fraiches et agréables en été.

Le cuir vegan est également une belle matière pour créer des accessoires de maroquinerie comme des Porte-Cartes stylés par exemple.

Le problème, c'est que les matières les plus nocives sont également les moins chères à produire. Un kilogramme de polyester se créé en quelques heures et coûte quelques centimes d'euros. Alors qu'un kilogramme de chanvre se créé en minimum 6 mois (le temps nécessaire pour cultiver cette plante et en extraire les fibres qui serviront à la confection textile) et coûte plusieurs dizaines d'euros à produire. Un gouffre en terme de coût et de temps. Alors forcément, quand il s'agit de choisir les matières pour fabriquer leurs vêtements, la plupart des marques regardent d'abord le coût de ces matières avant leur impact environnemental. Et c'est toujours la planète qui perd à ce jeu.

Au contraire, une marque éthique doit prendre en considération l'impact environnemental avant le coût. Si une matière est trop polluante à produire, elle est forcément exclue. Évidemment, la réalité économique doit être prise en compte. Le but de chaque entreprise est de réaliser du bénéfice, mais la rentabilité économique ne doit pas être la seule donnée à analyser dans la mode éthique.

Vous l'aurez compris, être une marque éthique comporte plus d'inconvénients que d'avantages en terme économique. Ou pour le dire autrement : produire de manière éthique n'est pas intéressant économiquement.

Il faut sans doute être un peu fou pour vouloir créer une marque de mode éthique. Pour aller consciemment à l'encontre de toute réalité économique. Pourtant, nous sommes convaincus qu'être idéalistes est la seule manière de construire un futur désirable. Un futur construit sur des bases différentes.

Fabrication locale

Le transport représente une grande partie de l'empreinte environnementale d'un vêtement. S'il est fabriqué à l'autre bout du monde, il faudra autant de pétrole ou de gaz pour l'acheminer jusqu'à chez vous. La majorité des marques fabriquent en Asie car c'est là-bas que ça coûte le moins cher à produire.

À l'opposé, une marque éthique produira près de sa clientèle, c'est à dire en France ou en Europe à minima. Les pays les plus proches seront privilégiés, comme l'Espagne, le Portugal ou l'Italie qui disposent d'une industrie textile de grande qualité. Un bon exemple : nos casquettes fabriquées à côté de Nantes.

Bonnes conditions de travail dans les ateliers de confection

Dans l'éthique, il y a deux grands sujets : l'environnement et l'humain.

On vous l'a dit, la majorité de l'industrie textile produit en Asie pour abaisser les coûts. Ces prix bas s'expliquent par les conditions de travail pratiquées dans les pays asiatiques. Spoiler alert : vous n'aimeriez pas y travailler.

Temps de travail jusqu'à 3 fois celui de la France selon le pays asiatique visé, peu ou pas de congés, salaires indignes pour mener une vie décente, conditions sanitaires et normes de sécurité insuffisantes. Ce sont quelques aperçus des réalités économiques en Asie. Les conditions de travail sont tout simplement inhumaines, que ça soit en Chine, au Vietnam, aux Philippines ou au Bangladesh (tristement célèbre pour l'accident au Rana Plaza ayant entraîné plus de 1000 morts parmi les ouvriers du textile à cause d'une usine complètement vétuste).

À l'inverse, une marque de mode éthique doit s'assurer des conditions de travail dans lesquelles sont fabriqués ses vêtements. La première chose à faire est facile : produire localement. En France, en Espagne ou au Portugal, les conditions de travail sont parmi les meilleures au monde.

Sécurité, normes sanitaire, temps de travail, congés payés, la législation en France et plus globalement dans l'Union Européenne garantissent des règles minimales dans la relation de travail entre l'employeur et le salarié. En fabriquant nos vêtements en France et au Portugal, nous avons la certitude que les conditions de travail seront infiniment meilleures qu'en Asie.

Le problème ? Produire en France et au Portugal coûte plus cher, beaucoup plus cher. C'est l'une des raisons principales pour laquelle la mode éthique coûte plus cher.

Chemises en velours côtelé

Durabilité des vêtements

Un vêtement éco-responsable est un vêtement qui dure longtemps.

Cet impératif entraîne deux engagements :

  • fabriquer des vêtements solides ;
  • fabriquer des vêtements intemporels.

Un vêtement durable est un vêtement solide.
Comment fabriquer un vêtement solide ? Facile, en utilisant les meilleurs matériaux. Chez Ankore, quand nous concevons un vêtement, nous choisissions les meilleures composants et les meilleures finitions.

Des matières premium et pures : 100% coton biologique, 100% lin, 100% laine mérinos, nos matières sont la plupart du temps composées d'une seule matière.

Pas d'acrylique pour abaisser le prix de la laine mérinos, pas de polyester pour abaisser le prix du coton biologique. Car ces mélanges de matières ont deux gros inconvénients : elles diminuent les propriétés initiales des matières naturelles et elles deviennent alors non recyclables car la technologie actuelle ne permet pas de séparer les fibres pour ensuite les recycler.

Des finitions haut de gamme : par exemple, les cols de nos chemises sont boutonnés car ça assure une meilleure tenue dans le temps, même si ça coûte plus cher à produire. Les coutures sont doublées aux points de tension pour la même raison, même si ça coute plus cher également.

Mais ça nous assure une chose : nos clients aiment nos produits, tout simplement.

Les autres engagements des marques éthiques

Nous l'avons évoqué, les engagements précédents représentent le strict minimum pour se revendiquer éthique. Chez Ankore, nous estimons que ce n'est pas suffisant et qu'on peut faire (encore) mieux.

Voici quelques engagements nécessaires selon nous :

  • un prix juste ;
  • peu ou pas de soldes ;
  • peu ou pas de publicité ;
  • une indépendance financière.

Un prix juste

Être éthique, c'est aussi pratiquer des prix honnêtes. Vous l'aurez remarqué, chez la plupart des marques, les prix oscillent en fonction de la période de l'année. Mais alors quand est-ce que le client paie le prix réel ?

Réponse : jamais.

À l'inverse, une marque éthique pratique les même prix toute l'année. AInsi, le client paie tout le temps le juste prix du vêtement est n'est jamais floué. Cet engagement en entraîne un autre : peu ou pas de soldes.

Peu ou pas de soldes

Pour qu'une marque puisse solder, il faut qu'elle pratique à la base des marges beaucoup trop élevées. Dites-vous qu'une marque en soldes arrive quand même à faire du bénéfice. Alors combien réalise t'elle de bénéfice quand elle vend hors soldes ?

Réponse : beaucoup trop.

Au contraire, les marques de mode éthique ne pratiquent pas ou très peu de soldes. Pourquoi ? Car elles ne le peuvent pas, tout simplement. À la place, ces marques proposent des prix justes toute l'année. Une marge raisonnable pour que la marque puisse vivre et assurer sa croissance, ni plus ni moins.

Pour le consommateur, c'est l'assurance de trouver son vêtement au même prix tout le temps, et de na pas avoir l'impression de se faire avoir constamment. Avouez que ça donne envie non ?

Peu ou pas de publicité

C'est là que ça se gâte pour les marques de mode éthique.

En proposant des prix justes toute l'année et en abaissant leurs marges, il n'y a plus beaucoup de place pour la publicité qui coûte très cher.

En même temps, créer une entreprise ayant pour vocation d'aller vers un meilleur futur, tout ça pour financer Facebook et compagnie, ça serait dommage non ?

La conséquence, c'est qu'il est plus difficile pour une marque éco-responsable de se faire connaître et de gagner des clients, chose pourtant vitale pour n'importe quelle entreprise.

La solution est simple : c'est vous, les consommateurs qui décidez où vous achetez vos vêtements. Si vous nous faites confiance, alors nous n'avons pas besoin de publicité puisque nous vous avons vous. Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs. Parler d'Ankore à vos proches, c'est le plus beau cadeau que vous puissiez nous faire ❤️

Indépendance financière

C'est un sujet auquel le grand public pense peu. Est-ce que j'achète chez une marque indépendante ?

La question peut paraître compliquée et nébuleuse pour beaucoup de personnes, mais elle a une importance cruciale.

Aujourd'hui, la plupart des marques sont possédées par des fonds d'investissements et par des multinationales. Les grandes marques évidemment, mais également de plus en plus de petites marques. Alors que le client croît dépenser son argent chez une petite marque et ainsi rémunérer une petite structure, il se trompe.

Il est compliqué de savoir quelle marque est réellement indépendante et quelle marque appartient à un grands groupe. Sachez seulement que chez Ankore, nous souhaitons rester à tout prix indépendants. C'est la raison pour laquelle nous ne réalisons pas de levée de fonds, actuellement ou à l'avenir.

Nous souhaitons garder le contrôle sur Ankore et pouvoir créer ce que nous voulons, en totale liberté. Pour vous, c'est l'assurance que vous savez où va votre argent. Aujourd'hui, on vote d'abord avec son portefeuille alors cette précision vaut la peine d'être mentionnée ✊


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.