Qu'est-ce que la viscose ?

Définition et caractéristiques de la viscose dans le vêtement

Dans notre guide des matières, voici venu le temps d'étudier la viscose.

Vous avez sûrement tous déjà entendu parler de cette matière, aussi appelée "soie végétale" ou "soie artificielle".

Comme d'habitude, nous allons tout d'abord voir l'histoire de la matière, puis ses caractéristiques techniques, son utilisation dans le monde du prêt-à-porter puis nous étudierons son processus de fabrication. En fonction de ces facteurs, nous vous donnerons notre avis en tant que marque de vêtement éco-responsable.

La viscose : une matière inventée en France à la fin du XIXème siècle

Inventée en 1884 par un français, le compte Hilaire de Chardonnet, elle fut néanmoins brevetée huit ans plus tard par des Britanniques avant de devenir mondialement connue quelques années plus tard.

Inventée pour remplacer la soie naturelle, chère et longue à produire

Cette matière avait pour but de remplacer le travail des vers à soie. Pas vraiment de velléités environnementales ou de volonté d'arrêter la souffrance animale. À cette époque, les raisons étaient plutôt à chercher du côté économique. Après tout, nous étions en pleine révolution industrielle.

Les vers à soie doivent être élevés et ils ne peuvent produire qu'une quantité limitée de soie durant leur vie. Or la demande en soie était croissante à cette époque et la soie naturelle ne pouvait pas répondre en terme de volumes. De plus, le coût de la soie naturelle était très élevé.

À la place du travail des vers à soie, ils décident d'utiliser de la cellulose, qui est la molécule organique la plus présente sur notre planète. Et pour cause, c'est ce qui constitue les parois cellulaires de la plupart des végétaux. On en trouve beaucoup dans les graines de coton, dans le bois, dans le chanvre et dans le lin, bref, dans beaucoup d'éléments faciles à cultiver. En fait, les inventeurs ne font qu'artificialiser ce que font les vers à soie. Car pour produire de la soie, les vers mangent des feuilles d'arbres, contenant de la cellulose. Le génie humain ne fait que reproduire le génie de la nature finalement.

Et les inventeurs se sont aperçus également qu'avec cette molécule il pouvait reproduire une structure semblable à la soie, mais aussi à la laine, au coton, en fonction du processus utilisé. Mais elle reste majoritairement utilisée pour reproduire l'aspect de la soie.

La viscose a donc été inventée pour proposer une soie artificielle moins chère et plus simple à produire en grande quantité. Le projet fut réussi car aujourd'hui, la viscose est très présente dans le prêt-à-porter mondial.

Caractéristiques techniques de la viscose

Comme la soie qu'elle cherche à imiter, la viscose a un toucher très doux et fluide. Elle est également assez résistante proportionnellement à son grammage souvent faible et léger. En revanche, elle ne garde pas la chaleur. C'est la raison pour laquelle la viscose est souvent utilisée pour réaliser des vêtements d'été.

Si elle ne fait pas transpirer, elle n'absorbe pas l'humidité non plus, ce qui n'en fait pas un bon régulateur thermique en cas de coup de chaud.

En résumé, la viscose possède quelques caractéristiques techniques intéressantes mais également pas mal de points faibles.

Utilisation de la viscose en prêt-à-porter

Le fil de viscose peut être utilisé pur. C'est notamment le cas avec la crêpe de viscose utilisée pour les robes, shorts ou encore pour les chemisiers féminins. On peut également citer le jersey de viscose, utilisé pour concevoir des t-shirts et des sweatshirts, pour des vêtements féminins essentiellement.

Le fil de viscose peut également être utilisé en complément d'une autre matière. On peut citer l'association viscose - polyamide souvent utilisée pour confectionner des joggings et autres vêtements de sport.

Le utilisations et applications de la viscose sont donc assez diversifiées dans le milieu de la mode.

Filature de viscose pour la mode et les vêtements

Processus de fabrication de la viscose

On va ici aborder le plus grand défaut de cette fibre.

Le procédé de fabrication de la viscose pose un gros problème environnemental. En effet, elle nécessite une quantité importante de produits chimiques : acide citrique et sulfate de soude notamment.

Cette utilisation importante de produits chimiques pose problème à trois titres :

  • Les ouvriers fabriquant la viscose sont exposés à des matières nocives pour leur santé, surtout s'ils ne bénéficient pas d'équipements de protection individuelle (EPI). Or souvent la viscose est créée dans des pays pauvres ou en développement qui ne respectent pas ces mesures de sécurité.
  • Les pays dans lesquels la viscose est fabriquée ne traitent pas leurs déchets chimiques et les rejettent souvent dans les cours d'eau. La viscose contribue donc à polluer les cours d'eau et les rivières, au même titre que le plastique (sujet que nous traitons dans cet article).
  • Les produits chimiques utilisés dans la fabrication de la viscose ne disparaissent pas entièrement une fois le produit fini. On en retrouve des particules dans le vêtement final. Il y a donc un risque de contact et d'irritations avec la peau du consommateur final.

Enfin, dernier problème environnemental, la fabrication de la viscose cause également de la déforestation. Comme nous l'avons évoqué précédemment, pour créer de la viscose il faut de la cellulose issue des arbres et plantes. Problème : il en faut vraiment beaucoup. Pour obtenir 1kg de viscose, il faut 2.5kg de cellulose.

Notre avis sur la viscose chez ANKORE

Note technique et environnementale de la matière viscose

Clairement, la viscose n'est pas écologiquement viable.
Elle pollue beaucoup lors de sa fabrication donc vous l'imaginez, donc nous n'utiliserons jamais de viscose dans nos vêtements ANKORE.

Alternatives écologiques à la viscose

La viscose issue de forêts gérées durablement

On voit apparaître des viscoses issues d'autres plantes (eucalyptus et bambou). Le tout cultivé dans des forêts FSC gérées de manière durable. Cette alternative est forcément meilleure pour l'environnement. Si vous nous avez suivi, ça permet d'enlever 1 point négatif : la déforestation.

Mais les autres problèmes ne sont pas réglés pour autant. Le procédé de fabrication reste très polluant et les risques pour la santé perdurent. Cette matière n'est donc pas suffisamment éco-responsable selon nous.

Le Tencel - Lyocell

Heureusement, il y a une alternative beaucoup plus écologique pour remplacer la viscose : le Tencel (également appelé Lyocell selon les brevets). Tout comme la viscose, ce sont des fibres créées à partir de cellulose. Mais la soude caustique, qui rend le procédé si polluant, est recyclé et réutilisé dans le cas du Tencel - Lyocell. Visiblement, ces fibres de Tencel - Lyocell pourraient donc offrir une belle alternative éco-responsable à la viscose classique. Nous analyserons le Tencel - Lyocell plus en profondeur bientôt et écrirons un article pour voir de quoi il en retourne et si cette matière figurera dans notre sélection pour nos futurs vêtements.


Nos articles de blog Voir toutes

LE GUIDE DU PULL EN LAINE
LE GUIDE DU PULL EN LAINE
LE GUIDE DU VELOURS
LE GUIDE DU VELOURS