LE GUIDE DU VELOURS

LE GUIDE DU VELOURS

Aujourd'hui on va vous parler d'une matière iconique, relayée pendant longtemps au fond de nos placards mais qui revient en force depuis quelques années : le velours.

Cette matière a subi pendant longtemps une image un peu vieux-jeu, la faute à des couleurs souvent ternes et pas au goût du jour.

Pour rendre justice au velours et le réhabiliter, nous allons parler uniquement de cette matière dans cet article. L'analyser, découvrir ses caractéristiques techniques et voir comment il peut se porter au quotidien.

Puis, comme d'habitude, nous vous dirons si cette matière a une chance d'apparaître chez ANKORE.

Mais tout d'abord, commençons par le commencement.

HISTOIRE DU VELOURS

Il faut remonter loin dans le temps pour retrouver l'origine du velours. D'après les connaissances actuelles, ce serait en Egypte antique que le velours serait né.

Puis, dès le 14ème siècle, le velours se répand en Europe en commençant par les grandes villes Italiennes que sont Venise, Milan, Florence et Gênes.

À cette époque, le velours est fabriqué dans de la soie pour donner de la brillance et du raffinement à l'étoffe et possède des motifs excentriques et géométriques. Il faut être vu lorsque l'on porte du velours puisque cette étoffe était tout simplement la plus luxueuse de l'époque et aussi la plus onéreuse. Celui ou celle qui portait du velours montrait donc son rang social à travers cette matière extrêmement douce au toucher et nécessitant un travail de tissage colossal avec les machines artisanales de l'époque.

Ce n'est pas un hasard si le velours fut très apprécié des famille royales et de l'aristocratie en général. Ce succès incita les tisseurs italiens à développer et améliorer leurs savoir-faire dans la fabrication du velours pour l'exporter dans toute l'Europe durant plusieurs siècles.

Après des siècles réservés à l'élite aristocratique, le velours va se démocratiser au 19ème siècle. Utilisé dans un tissu plus brut et solide, le velours séduit le grand public.

Mais c'est dans les années 60 et 70 que le velours devient iconique. En version côtelé, il est décliné dans toutes les formes et toutes les couleurs. Du orange, du jaune, toutes couleurs de l'arc en ciel ! Coloré et décalé, le velours est parfaitement adapté au look hippie caractéristique de cette période.

LE VELOURS, QU'EST-CE QUE C'EST ?

Le velours n'est pas une matière à proprement parler, c'est plutôt une méthode de fabrication de tissu.

LA FABRICATION DU VELOURS

On peut utiliser plusieurs matières pour fabriquer du velours : soie, coton, laine ou polyester principalement. En fonction de la matière utilisée, le velours aura des caractéristiques différentes mais sera toujours très solide.

Le tissage peut être réalisé de deux manières : en armure toile ou en sergé.

Les velours bon marché auront pour base un tissage en armure toile, tandis que les velours de meilleure qualité auront un fond en sergé. Il faut aussi distinguer les velours par chaîne utilisés en ameublement et les velours par trame utilisés dans le domaine vestimentaire. Vous l'aurez compris, nous nous intéresserons plutôt aux velours par trame ici.

Après le tissage, le velours subit différents traitements d'apprêt pour obtenir sa texture définitive.  L'envers de l'étoffe peut être encollé ou traité à la cire afin de fixer le poil. Ce tissu peut aussi subir un vaporisage, un brossage et parfois être tondu pour lui donner sa souplesse et son luisant.

Lorsque l'on touche du velours, vous aurez remarqué que la couleur change un peu en fonction du sens dans lequel on le touche. Et c'est logique puisque le velours a un sens. Selon le sens du fil, le tissu apparaîtra plus clair ou plus foncé. Cet effet de la lumière sur l’étoffe est appelé double ton. Cette particularité est l’une des raisons du succès du velours dans la mode et l’ameublement.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE VELOURS

Vous l'aurez compris, le velours n'est pas une matière à proprement parler mais une manière de tisser. Pour s'y retrouver, on vous a listé les différents types de velours.

LE VELOURS TRAME

On parle de velours trame quand le fil est dans le sens de la trame. On obtient alors un tissu comportant une chaîne et deux trames.

Le velours côtelé fait notamment partie de cette famille de velours. Pour ranger les velours côtelé, on les classe en fonction du nombre de raies (ou de côtes) qu'ils contiennent.

  • Le velours milleraies est le plus fin. Il est composé de 700 à 800 côtes au mètre (et non pas de 1000 ce qui aurait été logique).
  • Le velours 500 raies est moyen. Il est composé de 500 côtes au mètres, (comme son nom l'indique pour le coup).
  • Le velours côtelé 300 raies quand à lui est le plus large. Il est composé de 300 côtes au mètre. Ce type de velours constitue une étoffe lourde, adaptée à des vêtements type veste.

LE VELOURS CHAINE

On parle de velours chaîne quand le fil est dans le sens de la chaîne. On obtient alors un tissu comportant deux chaînes et une trame.

Cette manière de tisser aboutit à 3 types de velours.

  • le velours frisé qui forme des boucles. Très utilisé pour les costumes d'époque ;
  • le velours ciselé qui est utilisé pour l'ameublement ;
  • et enfin le velours ras qui est utilisé dans le vêtement. Après le tissage, les poils du velours sont coupés à ras ce qui donne une surface lisse et homogène.

LE VELOURS JERSEY

Comme son nom l'indique, c'est un velours fabriqué sur une base jersey avec une structure tricot. Le meilleur exemple de velours jersey est le pyjama des enfants.

LE VELOURS MINKY

Le velours minky est réalisé dans de la microfibre. À la clé, une matière extrêmement douce, idéale pour les vêtements de bébé ou pour chiller à la maison.

Voici les 4 grands types de tissage du velours.

À présent, nous allons découvrir les matières avec lesquelles le velours est souvent fabriqué.

LES DIFFÉRENTS COMPOSITION DU VELOURS

Le velours peut être fabriqué à partir de plusieurs types de fibres, ce qui lui donnera des spécificités et caractéristiques différentes.

LE VELOURS DE SOIE

La plus luxueuse matière utilisée pour fabriquer du velours est sans aucun doute la soie. L’histoire du velours est étroitement liée à celle de la soie.

Au Moyen-Âge et à la Renaissance, c'est le velours de soie qui est l'étoffe la plus luxueuses et recherchée.

Vêtements ecclésiastiques, robes royales, robes d’État et tentures, le velours de soie est omniprésent.

En 1801, l'invention du métier Jacquard révolutionne l'industrie textile et le velours avec. Les tissages deviennent plus complexes et plus industriels. LEs volumes augmentent.

Aujourd’hui, la majorité du velours de soie est réalisé dans un mélange de viscose et de soie. Le velours 100% soie est très onéreux, plusieurs centaines d'euros le mètre.

LE VELOURS DE COTON

Moins cher et d'un aspect proche du velours de soie, le velours de coton est très apprécié. C'est avec du coton qu'est fabriqué le velours côtelé.

Très à la mode dans les années 60, le velours côtelé revient à la mode depuis quelques années.

LE VELOURS DE LIN

Le velours peut également être fabriqué avec du lin. Cela lui donne un aspect brut très élégant. Le velours de lin est très utilisé dans l'ameublement.

LE VELOURS DE LAINE

Le velours de laine est utilisé pour fabriquer des manteaux. Son aspect très doux et sa tenue en font une très belle matière pour confectionner de beaux manteaux chaud d'hiver.

LE VELOURS SYNTHÉTIQUE

Comme pour la plupart des matières aujourd'hui, il y a une déclinaison du velours avec des matières synthétiques. À base de polyester, de nylon, d'acétate, ou de mix de matières, ces velours synthétiques sont moins chers que les velours fabriqués à partir de matières naturelles.

CARACTÉRISTIQUES DU VELOURS

Outre son aspect reconnaissable entre mille, le velours a l'avantage d'être très solide. Il est donc parfaitement adapté pour réaliser des pantalons, surchemises, vestes et autres vêtements nécessitant des matériaux solides et durables.

Ce sont les poils qui protègent le tissu et lui confère cette solidité. Un velours est donc de plus en plus solide à mesure que la taille des côtes augmente. Si vous avez bien suivi, un velours 300 est donc plus solide qu'un velours milleraies.

Le velours côtelé ou velours milleraies est un tissu solide possède également des propriétés chauffantes.

S'il n'a pas de propriétés élastiques, il s'élargit un peu lorsqu'il est porté, pour revenir à son état initial après un lavage.

À l'exception du velours côtelé élastique auquel on ajoute un faible pourcentage d'élasthanne, le velours côtelé lui-même n'est pas élastique. Malgré tout, le tissu velours côtelé a tendance à s'élargir légèrement lorsqu'il est porté. Il revient toutefois à son ajustement initial au prochain lavage.

UTILISATION DU VELOURS DANS LA MODE

Le velours est solide et agréable à porter. Logiquement, il est donc adapté à la fabrication de beaucoup de vêtements. Petite sélection de pièces qui mettent le velours en valeur.

La chemise en velours

Le velours est parfaitement adapté pour des chemises casual. Des chemises moins formelles qu'on peut porter tous les jours.

Coupe droite pour le week-end ou coupe cintrée pour plus d'élégance, il y a forcément une chemise en velours adaptée à votre utilisation.

Ce genre de chemise va parfaitement s'adapter avec un chino, un jean ou même un pantalon plus habillé.

La surchemise en velours

On vous en parlait ici, la surchemise est entre la chemise et la veste. Logiquement elle a toute sa place dans une fabrication en velours. De préférence avec des côtes un peu plus larges que sur la chemise, elle ira avec un petit tee-shirt ou un henley en dessous.

En velours côtelé, la surchemise aura un look superbe.

La veste en velours

La encore, on prendra un velours côtelé pour fabriquer une superbe veste solide et chaude, parfaite pour la mi-saison.

À porter avec une chemise non texturée en dessous, un pull en laine mérinos ou un henley en fonction de la température extérieure.

Le pantalon en velours

On commence à être sur des pièces où les avis divergent. Certains trouvent le pantalon en velours ringards quand d'autres ne jurent que par lui.

Selon nous, tout dépend de ce que vous portez avec !

La casquette en velours

La casquette en velours, c'est le petit accessoire qui twiste une tenue, qui lui apporte son originalité quand le reste est plus classique.

On aime la casquette en velours.

NOTRE AVIS SUR LE VELOURS CHEZ ANKORE

Vous l'aurez compris, on apprécie beaucoup le velours chez ANKORE. Velours côtelé principalement, on trouve qu'il peut apporter une touche originale et agréable à certaines pièces.

Notre seul impératif serait de trouver un velours réalisé dans une matière éco-responsable. Un coton biologique avec une partie de coton recyclé peut-être.

On va travailler là-dessus et vous tenir au courant.


Nos articles de blog Voir toutes

LE GUIDE DU PULL EN LAINE
LE GUIDE DU PULL EN LAINE
LE GUIDE DU VELOURS
LE GUIDE DU VELOURS