Le guide du t-shirt

Le guide du t-shirt

Longtemps considéré uniquement comme un sous-vêtement, le t-shirt est aujourd'hui un vêtement à part entière. Basique du vestiaire masculin et féminin, il s'accorde avec quasiment tout. C'est la raison pour laquelle c'est sans doute le type de vêtement le plus consommé, le plus vendu au monde. Et pourtant, c'est souvent aussi celui où nous sommes le moins regardant quand est venu le temps d'en choisir un nouveau.

Car comme pour n'importe que autre vêtement, il y a énormément de qualités différentes et de manière de fabriquer un t-shirt.

Dans cet article que nous avons voulu le plus complet possible, nous allons commencer par raconter l'histoire du t-shirt, pour voir comment il a gravi les échelons jusqu'à arriver parmi nos vêtements préférés. Puis nous allons ensuite analyser les éléments importants pour reconnaître un t-shirt de qualité. Enfin, nous verrons les caractéristiques d'un t-shirt écoresponsable et vous présenterons notre interprétation du t-shirt chez Ankore.

L'Histoire du t-shirt

Comme nous l'avons dit, le t-shirt est à l'origine un sous-vêtement. Il est porté par les travailleurs européens et exporté aux États-Unis au 19ème siècle. Vêtement traditionnel de l'ouvrier et de la classe populaire, le t-shirt va se démocratiser davantage dans le domaine militaire.

L'armée américaine, et plus précisément la marine et le corps de l'US Navy, va utiliser des t-shirt à partir de 1913. En 1919, ce vêtement intègre l'uniforme réglementaire de l'armée. Sa praticité au quotidien en fait rapidement une pièce incontournable. Les soldats présents en Europe vont amener cette pièce tout comme le chewing-gum. À la fin de la seconde guerre mondiale, les soldats américains vont garder le t-shirt comme vêtement de tous les jours, ce qui va contribuer grandement à sa popularité parmi le grand public.

Ensuite, c'est Hollywood qui va continuer à démocratiser le t-shirt. Des stars comme James Dean, Marlon Brando et Steve McQueen portaient souvent ce vêtement à l'écran comme à la vie, ce qui va le rendre attrayant dans le monde entier. Vêtement à faible coût, tout le monde peut s'acheter un t-shirt et c'est aussi ce qui va le rendre aussi populaire.

Aujourd'hui, tout le monde possède au moins quelques t-shirts dans sa garde-robe sans savoir comment tout cela a commencé !

Les différents matières d'un t-shirt

En tant que marque écoresponsable, nous nous intéressons beaucoup aux matières dans lesquelles sont fabriquées les vêtements. C'est, avec le lieu de fabrication, le principal élément sur lequel nous pouvons agir pour réduire l'empreinte carbone d'un vêtement.

L'avantage du t-shirt, c'est qu'il est possible d'en fabriquer dans à peu près n'importe quelle matière. T-shirt en coton biologique, en coton recyclé, en lin, en soie, en viscose, en laine, en polyester recyclé, en chanvre, beaucoup de possibilités. Même si, bien entendu, les propriétés seront différentes en fonction de la matière choisie.

T-shirt recyclé et coton bio

Coton

Le coton est sans doute la matière la plus utilisée pour fabriquer des t-shirt. C'est même la matière la plus utilisée au monde dans le vêtement. Ses qualités sont indéniables : le coton tient assez chaud, il est aussi résistant et doux, et très facile à entretenir. Un passage en machine à laver à 30° suffit à son bonheur.

Il existe beaucoup de qualités et d'origines différentes sur le coton. Pour préserver nos ressources naturelles, il faut à minima choisir du coton biologique.

Coton biologique

Le coton biologique représente déjà une amélioration par rapport au coton traditionnel. Si le coton traditionnel nécessite en moyenne 11000 litres d'eau pour produire un kilo de coton, ce n'est pas le cas du coton biologique. Moins gourmand en eau, mais également dénué de pesticides et d'insecticides, sa culture ne pollue pas les sols et préserve les ressources naturelles de la planète. Si vous voulez aller plus loin sur le coton biologique, nous en parlons en détail dans cet article.

Mais la culture du coton biologique nécessite quand même une quantité non négligeable d'eau. La meilleure alternative réside dans le coton recyclé.

Coton recyclé

Plutôt que de créer du nouveau coton, mieux vaut le réutiliser. C'est de ce postulat qu'est né toute la filière du recyclage. Le coton recyclé provient de matière déjà existante et permet d'économiser jusqu'à 98% d'eau par rapport à du coton traditionnel.

Le coton recyclé provient de vêtements collectés par les organismes de collecte de vêtements comme les Relais et Emmaüs. Les vêtements collectés sont triés en fonction de leur état. Sur 10 vêtements collectés, en moyenne 6 sont réutilisés tels quels, 3 sont recyclés et le reste est incinéré pour produire de l'énergie.

Les vêtements choisis pour être recyclés sont broyés, défibrés puis à nouveau filés pour créer un nouveau fil qui servira à tisser une nouvelle maille et à fabriquer de nouveaux vêtements.

De par son processus de transformation (le broyage), le coton recyclé possède des fibres qui sont moins longues que le coton traditionnel. Pour fabriquer un vêtement solide qui dure dans le temps, on mélange généralement le coton recyclé avec du coton neuf (biologique de préférence). Pour le moment la technologie ne parvient pas à réaliser des vêtement en 100% coton recyclé qui tiennent la route.

Coton upcyclé

La dernière alternative réside dans l'upcycling. Concrètement, on utilise une matière déjà existante et destinée à être jetée.

C'est notamment ce que nous avons réalisé avec nos casquettes. Le tissu utilisé pour les fabriquer provient des chutes de tissu de la veste 100%.

Lorsque l'on fabrique un vêtement, il y a toujours des chutes de tissu inutilisées. Les formes découpées ne sont pas homogènes et il y a toujours des parties inutilisées. La solution ? Fabriquer des objets plus petits avec ces chutes !

Lors de la confection de notre veste 100%, nous avons demandé à notre atelier français de garder toutes ces chutes de tissu. Ensuite, nous avons amené ces chutes de tissu chez une chapelière de Clisson (44) pour qu'elle en fasse des casquettes. Ainsi, nous avons réussi à réutiliser plus de 95% de nos rouleaux de tissu. Un tissu qui à la base était déjà 100% recyclé (50% coton recyclé, 50% polyester recyclé). Un véritable processus circulaire où rien ne se perd, tout se transforme.

Lin

Le lin est également une matière très utilisée pour fabriquer des t-shirt. On retrouve souvent cette composition pour des t-shirt d'été. En effet, le lin est une matière très adaptée aux températures estivales. Le lin est, au même titre que la laine mérinos, thermorégulateur. Il vous tiendra chaud quand il fait froid et vous laissera au frais quand il fait chaud.

En revanche, le lin se froisse rapidement et peut sembler un peu rêche lors des premières utilisations. Un vêtement en 100% lin ne gardera pas longtemps sa tenue initiale malheureusement. Selon nous, la solution réside dans des mélanges lin-coton par exemple. Les qualités du coton vont amoindrir les défauts du lin. À la clé, une matière moins rêche et moins froissable.

Soie / viscose

La soie est également utilisée pour fabriquer des t-shirt. Sa qualité principale réside dans son aspect soyeux, fin et très souple. Cette matière est très utilisée dans la mode féminine et un peu dans la mode masculine.

Mais ses défauts très importants en terme écologique et éthique rend cette matière inutilisable pour une marque de vêtement écoresponsable selon nous. Son alternative artificielle, la viscose, n'est pas mieux donc nous ne conseillerons aucune de ces deux matières.

Pour aller plus loin et tout comprendre sur la soie/viscose, vous pouvez aller lire notre article entièrement consacré à ce sujet.

Laine mérinos

Quand on pense à la laine mérinos, on voit immédiatement un gros pull en laine ou autre vêtement chaud pour l'hiver. Et c'est vrai que la laine mérinos possède des qualités indéniables quand les températures descendent. À ce titre, vous pouvez aller voir ce que nous avons réalisé avec nos pulls ULTRA en 100% laine mérinos recyclée.

Mais à côté de son utilisation hivernale, la laine mérinos est une matière de plus en plus utilisée pour fabriquer d'autres types de vêtements comme des t-shirt par exemple.

Comme nous l'expliquons dans cet article spécialement dédié à la laine mérinos, cette matière est adaptable à une grande variété de température puisque sa principale qualité est d'être thermorégulante. Elle va très bien s'adapter à la température de notre corps en le laissant respirer, évacuer l'humidité en trop notamment. La laine mérinos peut ainsi absorber jusqu'à 35% de son poids en eau.

Elle est également antibactérienne et ne retient donc pas les odeurs. Une matière très intéressante pour fabriquer des base layer sportifs. Pour la course à pied, la randonnée, le ski ou même le cyclisme, c'est une matière très intéressante.

Polyester recyclé

Fibre synthétique la plus produite au monde, le polyester possède plusieurs qualités. C'est une fibre textile très solide et souple, elle isole bien contre le froid et ne rétrécit pas au lavage. Elle a également l'avantage d'être peu onéreuse.

Mais elle possède un énorme inconvénient : elle n'est absolument pas écologique quand elle est produite de manière classique. Le polyester est un plastique dérivé du pétrole, ce qui en fait une matière très peu écologique.

La seule manière d'utiliser du polyester tout en respectant des valeurs écologiques, c'est en faisant le choix du polyester recyclé.

Le polyester recyclé peut provenir de plusieurs sources. Majoritairement, le polyester recyclé provient des bouteilles plastiques et autres déchets plastiques collectés dans les centres de tri.

Chez ANKORE, nous utilisons régulièrement du polyester recyclé issu du plastique marin qui pollue l'océan Atlantique et la mer Méditerranée. Concrètement, des chalutiers repêchent dans leurs filets des tonnes de plastiques (en plus du poisson). Ce plastique est ensuite transformé en un fil polyester recyclé avec lequel nous avons fabriqués nos t-shirt et sweats OCÉANS.

Le polyester recyclé peut être utilisé en complément d'une autre matière, souvent du coton biologique. C'est le cas de notre collection OCÉAN. Le polyester peut également être utilisé pur dans une maille 100% polyester recyclé ou avec un peu d'élasthanne pour apporter un peu d'élasticité au vêtement. Cette composition est employée pour créer des vêtements de sport, type legging, short de running, brassière et autre vestes techniques.

T-shirt de qualité en coton biologique

Reconnaître un t-shirt de qualité

En magasin ou sur internet, il y a un choix infini de t-shirt. Du très bon et du très mauvais. Si en magasin, la meilleure manière est de toucher et d'essayer, sur internet c'est plus compliqué.

Comme souvent, on va s'intéresser à deux éléments très importants : la qualité du tissu et la qualité des finitions.

Le grammage : l'épaisseur du t-shirt

Chez ANKORE, nous avons une ligne directrice à laquelle nous ne dérogeons jamais : utiliser des matières épaisses de qualité. Selon nous, c'est l'un des facteurs clés pour fabriquer des vêtements de qualité.

Et même sur un vêtement comme le t-shirt, cet engagement continue. On pourrait penser qu'un t-shirt épais va donner trop chaud mais en réalité, si la maille est tricotée de manière assez aérée, le tissu va respirer et vous n'aurez pas plus chaud qu'avec un tissu plus fin.

Sur notre t-shirt OCÉAN, nous avons choisi une maille de 200 g/m2, soit quasiment le double du grammage moyen pour un t-shirt. Nous en avons vendu plus de 1500 depuis son lancement et notre communauté l'adore. Son épaisseur lui assure une durabilité et une solidité plus importante que la moyenne. Lavage après lavage, il garde sa tenue et ne bouloche pas. Et son tricotage aéré lui assure respirabilité même en plein été. La maille épaisse absorbe mieux l'humidité et votre peau reste au frais plus longtemps.

Pour rappel, le grammage s'exprime en gramme/m2. Pour un t-shirt, vous aurez souvent du 100 ou 120g/m2. À cette épaisseur, votre t-shirt perdra rapidement de sa densité après quelques passages à la machine à laver. Pour finir par devenir légèrement transparent au bout de quelques mois. Un investissement à la hauteur de sa qualité médiocre.

Chez ANKORE, nous portons nos t-shirt OCÉAN depuis plus d'un an et ils n'ont pas bougé d'un poil.

Les finitions du t-shirt

Avec la qualité du tissu, les finitions représentent l'autre élément important pour savoir si un t-shirt est de qualité ou non. Bien sûr, le terme finition est vaste, et les finitions importantes divergent d'un type de vêtement à l'autre.

Sur un t-shirt comme sur un sweat d'ailleurs, les finitions importantes sont les bords côtes et les coutures.

Des bord-côtes solides

Les bords côtes sont les extrémités extensibles présentes sur les t-shirt, les sweats et les hoodies notamment. Sur un t-shirt à manche courte, il n'y a qu'un seul bord côte : le col (alors que sur un sweat il y a également des bords côtes aux manches et à la taille).

Les bord côtes sont importants car ce sont eux qui vont avoir tendance à se relâcher si la qualité est médiocre. Et c'est ce qui fera perdre au vêtement sa tenue et son style très rapidement.

Concernant le col en particulier, si le bord côte n'est pas de qualité, à force d'y passer la tête pour l'enfiler et l'enlever, il va se détendre : c'est le fameux col qui gondole ! Dans ce cas, le t-shirt ne vous servira plus à rien si se n'est à faire de la peinture et dormir avec (ce qui est déjà pas mal il faut avouer).

Le bord côte utilisé pour fabriquer un t-shirt est donc un détail très important.

Il existe deux types de bord côtes : les 2/1 et les 1/1. Chez ANKORE on aime beaucoup les bord côtes 1/1. Ce sont des bord côtes solides et bien serrés qui vont tenir dans le temps et qui donnent une belle tenue au vêtement.

Des coutures régulières

Pour repérer un vêtement de bonne qualité, inspecter les coutures permet toujours de se faire une bonne idée de la qualité de fabrication. Sur un t-shirt, qui est une pièce avec un tissu relativement fin comparé à une veste par exemple, les machines à coudre n'ont pas de problème particulier. Alors si vous voyez que les coutures ne sont pas droites, passez votre chemin !

Outre l'aspect esthétique indéniable, un vêtement avec des coutures droites signifie une confection de qualité qui, associé à un tissu épais, devrait vous durer longtemps.

T-shirt Ankore recyclé à partir de plastique marin

Reconnaître un t-shirt écoresponsable

Chez ANKORE, nous pensons qu'un vêtement écoresponsable est avant tout un vêtement durable de qualité. Il doit donc respecter les éléments que nous venons de lister. Mais il doit également aller plus loin. Les deux points essentiels concerneront la matière et le lieu de fabrication.

Une matière écologique

Vous l'avez vu, il y a beaucoup de matières possibles pour fabriquer un t-shirt. Mais certaines ne sont pas envisageables du fait de leur impact environnemental et éthique.

Utiliser des matières recyclées fait partie de notre ADN. Réutiliser plutôt que de produire à nouveau reste l'une des meilleure manière de préserver nos ressources naturelles.

Mais d'autres matières neuves, du fait de leur très faible impact environnemental, représentent de très bonnes alternatives également. Le chanvre et le lin notamment sont des matières très intéressantes.

Une fabrication locale

Si la matière utilisée est importante, le lieu de fabrication du t-shirt l'est tout autant. Quel intérêt d'utiliser des matières recyclées si c'est pour les faire produire à l'autre bout du monde ?

Nous le savons, la plupart des pays asiatiques fonctionnent encore beaucoup au charbon et tout produit venant de cette région du monde a une empreinte carbone beaucoup plus importante qu'un produit fabriqué en Europe.

D'après le cabinet d’études environnementales et de solutions durables Cycleco via son étude « Empreinte carbone du textile en France », un vêtement fabriqué en France a une empreinte carbone deux fois plus faible qu'un produit fabriqué en Chine. Au transport s'ajoute la manière dont le pays fabrique son énergie. L'économie chinoise étant très carbonée, les produits venant de cette région du monde pèsent beaucoup plus lourd sur l'environnement.

Chez ANKORE, tous nos vêtements sont fabriqués en France ou au Portugal. C'est le choix le plus en accord avec nos valeurs, même si c'est plus cher.

Et c'est aussi le choix de la qualité puisque la France et le Portugal sont certainement les deux pays avec les meilleurs savoir-faire au monde en terme de fabrication textile.

Notre définition du t-shirt chez Ankore

Avec le sweat, le t-shirt fut la première pièce que nous avons fabriqué avec ANKORE. Mais pas n'importe quel t-shirt.

Un t-shirt qui respecte les valeurs que nous voulions mettre en avant pour proposer une mode plus responsable et éthique.

T-shirt écoresponsable en coton bio

Un tissu recyclé à partir de plastique marin

L'océan est pollué et ça ne va pas en s'arrangeant. Si rien n'est fait, en 2050, il y aura plus de plastique que de poisson. Heureusement, des initiatives se créent pour alerter et sensibiliser à cette pollution océanique.

ANKORE est membre de SEAQUAL, une initiative regroupant ONG, associations, entreprises et qui finance la récupération des déchets plastique en mer Méditerranée et dans l'océan Atlantique via un réseau de pêcheurs. Leurs chalutiers repêchent des tonnes de plastique dans leurs filets.

Une fois repêché, ce plastique est nettoyé, broyé puis fondu et enfin tissé en un fil polyester recyclé. Nos premiers t-shirt de la collection OCÉAN sont conçus avec ce fil de polyester recyclé à hauteur de 25%.

Mélangé à du coton biologique

Pour le reste, c'est du coton biologique que nous avons choisi. Nous souhaitions du coton recyclé à la base, mais ce mélange n'était pas réalisable à ce moment pour des raisons de solidité.

Un gramme épais

Pour assurer à nos t-shirt une vraie durabilité, nous avons choisi une maille avec un grammage épais de 200 g/m2, soit presque le double de ce qui se fait en moyenne pour un t-shirt.

À la clé, un t-shirt solide qui gardera sa tenue lavage après lavage. Et la construction aérée de la maille lui assure respirabilité pour un port confortable été comme hiver.

Des bord côtes solides

Pour proposer un t-shirt solide et durable, nous avons choisi un col réalisé dans un bord côte 1/1. Un tricotage bien serré qui vous garantira un col qui garde sa forme longtemps et qui ne gondolera pas.

Une fabrication locale au Portugal

Chez ANKORE, tout est fabriqué en France ou au Portugal. Nos t-shirts sont fabriqués au Portugal dans un atelier spécialisé dans les jersey et mailles. Cette exigence nous assure que l'ensemble de la collection est réalisée dans un rayon de moins de 1000 kilomètres autour de nos bureaux à Nantes.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.