Coton recyclé

C'est quoi le coton recyclé ?

Dans cet article, nous allons parler d'une matière textile très importante chez Ankore : le coton recyclé. Méthode de fabrication, utilisation, impact environnemental, tout sera analyser pour mieux comprendre les enjeux autour du coton recyclé.

Quelques chiffres

Avant de rentrer dans les détails, il est utile de donner quelques chiffres sur l'industrie de la mode pour mieux se rendre compte des déchets que ce secteur représente et de la nécessité de recycler plutôt que de produire toujours plus.

12 kilogrammes de vêtements jetés par an en moyenne

12kg, c'est le poids de vêtements jetés par an en moyenne par chaque français. En sachant que nous sommes 67 millions d'habitants en France, ça représente 800 millions de tonnes de vêtements jetés par an sur le territoire français.

Selon l'ADEME (agence de la transition écologique), 4 millions de tonnes de vêtements sont jetés chaque année rien qu'en Europe. Des chiffres qui donnent le tournis mais qui permettent de mesurer l'ampleur du phénomène.

Le coton, fibre textile la plus utilisée au monde

Parallèlement, on sait que le coton est la matière textile la plus utilisée dans le monde. Une grande partie de ces millions de tonnes de vêtements jetés chaque année sont donc composé de coton. Un vivier immense pour le coton recyclé.

Le processus de fabrication du coton recyclé

Récupération dans les centres de tri

Tout d'abord, le coton est récupéré dans les centres de tri et associations qui font un travail remarquable. Nous pouvons citer les plus connues d'entre elles : les points relais et Emmaüs.

Sur 10 vêtement récupérés dans les centres de tri, en moyenne 6 sont réutilisés (ceux en bon état), 3 sont recyclés et le dernier est incinéré.

Depuis plusieurs années, les centres de tri et bornes de recyclage se multiplient. Vous avez forcément une borne près de chez vous !

Attention, seuls les vêtements en 100% coton peuvent être transformés en coton recyclé.

Transformation du coton en coton recyclé

Une fois récupérés, les vêtements en coton sont tout d'abord nettoyé. C'est uniquement durant cette étape que l'on va utiliser de l'eau pour fabriquer le coton recyclé. Un procédé extrêmement peu gourmand en eau quand on sait qu'il faut environ 11 000 litres d'eau pour produire un kilo de coton traditionnel (c'est beaucoup moins pour du coton biologique). On estime que le coton recyclé permet ainsi d'économiser jusqu'à 98% d'eau par rapport à du coton traditionnel.

Après l'étape du nettoyage, les vêtements sont broyés par une machine pour être ramenés à l'état de fibres. Une fois broyés, on récupère des ballots de coton en vrac qui vont ensuite être filés. Le filage consiste à torsader la fibre de coton pour la transformer en un fil. C'est un procédé similaire qui est utilisé pour la laine par exemple (le lin ou le chanvre ont des techniques beaucoup plus complexes).

On aboutit alors à une nouvelle fibre de coton recyclé, qui va pouvoir être tissée comme du coton traditionnel et créer de nouveaux vêtements.

Des fibres plus courtes que le coton traditionnel

De par son processus de fabrication, le coton recyclé aura des fibres un peu plus courtes que du coton traditionnel. Le broyage des vêtements entraîne automatiquement des fibres plus courtes.

C'est la raison pour laquelle le coton recyclé sera toujours associé à d'autres fibres textiles, telles que du coton biologique, du polyester recyclé, du chanvre ou du lin par exemple.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.